BLOG PASSION & HISTOIRE - Mon Festival du Voyageur 2021

Kenza Zaoui

Hé Ho! 


À Saint-Boniface et au-delà, l’association est évidente: mois de février = Festival du Voyageur. Pandémie ou pas, le rendez-vous a été honoré cette année, du 12 au 21 février.

L’année dernière, je vous montrais les sculptures de neige, je mangeais une queue de castor et j’écoutais de la musique dans des tentes en buvant du Caribou. Mais alors, qu’y avait-il à faire pour le FDV 2021? 

Manger

Pour le Festival du Voyageur, Promenade Café avait concocté un menu spécial : les plats étaient à commander en ligne puis à venir chercher pour réchauffer et manger devant les concerts, avec au choix tourtière, porc sauce Caribou, poulet grand-mère ou truite fumée, le tout servi avec des légumes et du bannock. Les ingrédients sont locaux et l’assiette pas mal copieuse. 

J’ai beaucoup aimé ma tourtière, mais ma mention spéciale est pour la tarte au sucre, délicieusement crémeuse! 

Regarder

  • Des concerts, bien sûr! Si je ne devais en choisir qu’un seul artiste à écouter, pour moi ce serait… Rayannah. Et vous?
  • Les capsules Minut Mitchif sur la culture métisse, animées par Barney Morin. Vêtements, ceinture fléchée, galette, on choisit un thème et on apprend des choses. L’héritage autochtone continue d’être présent sur la scène du Festival.
  • Les recettes de cuisine! Tourtière, soupe aux pois, sauce au caribou et pouding chômeur à l’érable pour le Chef Luc Jean et trois variations autour du sirop d’érable pour Josée Curée. Je vous promets que je les aurais toutes testées d’ici le Festival 2022.

Bonne nouvelle, même si le Festival est fini, toutes les vidéos restent disponibles gratuitement sur leur chaîne Youtube

Observer 

Les sculptures de neige sont disséminées partout à Winnipeg cette année - dépêchez-vous d’aller les voir avant qu’elles ne fondent! 

J’ai beaucoup aimé pouvoir en trouver partout et la variété de ce qui était proposé, du plus traditionnel au plus farfelu. Notons aussi que les artistes sont tous manitobains, avec une belle part faite à la jeunesse. 

Saint-Boniface a des statues sur le boulevard Provencher, que je vous montrais dans le blog précédent, et celles photographiées ci-dessus sont installées dans un parcours devant le Fort Gibraltar. On espère que l’an prochain, on pourra en pousser les portes!